Collection: Gael Faure

Gael Faure, c’est d’abord une voix envoûtante, entre puissance et fêlures. Depuis le début de sa carrière, le chanteur n’a eu de cesse d’évoluer. Il nous dévoile dans ses œuvres une folk moderne qui n’hésite pas à emprunter à la pop et à l’électro. Auteur, compositeur et interprète, cet originaire d'Ardèche soutien la transition écologique et la préservation de la nature avec un humanisme rare. Sans être moralisateur, il pointe du doigt les dérives de l’humain à travers l’industrialisation et l’ère du toujours plus.
Il a fondé avec Cyril Dion (figure emblématique de l’écologie en France) le festival éco-citoyen "Le Chant des colibris", dans l’idée de sensibiliser les gens et d’aller dans une nouvelle transition écologique forte. Il partage la scène avec plusieurs artistes comme Alain Souchon, M, Dominique A... Près de quinze ans après ses débuts s’est imposé le désir de s’affranchir des règles et des rouages de l’industrie musicale. Revenir à la simplici- té. D’abord avec le salvateur Regain, album paru en 2018, puis son puissant spectacle autour de Jean Giono, Le Bruit du Blé. Crise sanitaire oblige, il n’a pas pu être autant joué que prévu mais Gaël s’ex- porte dans la Drôme, avec l’idée de ramener l’art à la campagne, et par- ticiper, à son humble mesure, à une décentralisation nécessaire. Confé- rences, performances, fêtes : l’artiste retrouve son ancrage sans oublier son amour pour l’extensibilité infinie du ciel et de la mer. L’eau et la peau...